Cindy Baker — The Log House and the Ocean

dans le cadre de VIVA! Art Action 2019

  • Création
  • Diffusion
1 / 1
Cindy Baker, Crash Pad, dc3 Art Projects, 2018. Photo : Stephanie Patsula

Détails à venir.
Période : septembre 2019

Pour le projet The Log House and the Ocean (La cabane en bois rond et la mer), l’artiste canadienne Cindy Baker réalise une série de performances dans un mode « flux de conscience », en s’inspirant des images concrètes qui se trouvent dans son catalogue de rêves. Au fil des enchainements, chaque action orientera et engendrera la suivante.

La pratique actuelle de Cindy Baker se concentre essentiellement sur le catalogue de rêves qu’elle compile depuis dix ans, explorant du même coup les rapports entre traumatisme, mémoire, et corps. Ce travail s’appuie à la fois sur ses œuvres passées et sur un intérêt soutenu pour les systèmes sociaux et les processus de mise en corps. L’artiste croit fermement qu’il est possible de sonder la frontière entre nos rêves et leur sens profond en revisitant ceux-ci dans la vie réelle. Elle s’intéresse à la transformation et à l’exploration approfondie de cette transformation que permet une attention particulière aux rêves. Il s’agit d’une expérience axée sur l’émerveillement, qui demeure toutefois ancrée dans une reconnaissance quelque peu cynique du possible et de l’impossible. Pour elle, l’art réside dans le fait de décortiquer la transformation de sa propre personne à travers ce processus, et, par extension, d’ouvrir la voie vers une transformation du monde extérieur.