Nicole Burisch — Le Club de lecture

Première édition de l'été 2015

  • Vie associative
1 / 5
Précédent Suivant
Le Club de lecture du 3 juin 2015 — Nicole Burisch. Photographie: Julie Parent
Le Club de lecture du 3 juin 2015 — Nicole Burisch. Photographie: Julie Parent
Le Club de lecture du 3 juin 2015 — Nicole Burisch. Photographie: Julie Parent
Le Club de lecture du 3 juin 2015 — Nicole Burisch. Photographie: Julie Parent
Le Club de lecture du 3 juin 2015 — Nicole Burisch. Photographie: Julie Parent

Date : mercredi 3 juin 2015
Heure : 18 h
Lieu : au fond du parc Rosaire-Gauthier, au bord de l’eau
(voir le plan)

Depuis l’apparition, il y a près de dix ans, du mot « craftivism » pour décrire la conjonction de l’artisanat et de l’activisme, plusieurs forces ont brouillé ce dialogue alors émergent et l’ensemble des pratiques qui y sont associées. À travers des textes choisis pour le Club de lecture, Nicole Burisch, examine comment les qualités particulières de l’artisanat ont été confondues avec la notion d’authenticité, d’individualité et de politique, et ce que cela signifie en regard de l’évolution de la notion de militantisme.  Si l’écoblanchiment (greenwashing) fait référence à l’utilisation de la marque pour donner une image écologique responsable à un produit – tout en dissimulant ses impacts négatifs – on introduit ici le terme « craftwashing » pour désigner des cas où l’artisanat est utilisé pour commercialiser et opérer un engagement politique et social, tout en masquant les impacts éthiques, environnementaux et économiques de la production et de la consommation globale.

Nicole Burisch travaille actuellement à la coédition d’une publication sur ce sujet, en collaboration avec Anthea Black.

La présentation se fera en français et en anglais.

La liste de lecture de Nicole Burisch

Texte principal

Textes complémentaires

Les textes sont disponibles à la Librairie Formats, partenaire de l’activité.

LogoFormats

L’activité est rendue possible grâce au soutien de
 Ville de Laval et du Ministère de la Culture et des Communications du Québec,
 dans le cadre de l’Entente de développement culturel 2013-2015.
logosSoutien