Territoires rituels et pouvoirs occultes — Le Club de lecture

Première édition de l'été 2017

  • Vie associative
1 / 1

Date : Mercredi 30 août

Heure : 18 h

Lieu : Parc Rosaire-Gauthier, près de la tonnelle (à l’angle des boulevards Lévesque Est et Goineau)
À quelques minutes à pied de la station de métro Cartier.
En cas de pluie, les rencontres se tiendront sous la tonnelle.

Événement Facebook

Pour ce premier Club de l’été, Verticale a invité Marie-Michèle Beaudoin, Marie-Andrée Godin et Massimo Guerrera à prendre en charge l’animation de la rencontre et à élaborer une liste de lecture autour d’une thématique qui interpelle le centre.

Dans le cadre de sa programmation régulière hors les murs 2017—18, Verticale propose aux artistes de jeter un regard oblique sur le paysage lavallois — naturel, social et/ou politique —, en le considérant sous l’angle particulier du rite et des rituels, comme vecteurs de cohésion et de singularisation communautaire, de marginalisation sociale et d’expression d’un pouvoir autarcique. D’une telle observation du paysage, Verticale voit affleurer deux figures archétypales et métaphoriques distinctes, chacune entretenant un rapport occulte au territoire à travers un ensemble de pratiques rituelles : la sorcière et le gangster. Ainsi, avec cette première rencontre du Club de l’été, le centre met la table pour les projets artistiques diffusés dès septembre.

La liste de lecture de Marie-Michèle Beaudoin

« Mise aux côtés du gangster, c’est le pouvoir de l’obscur qui miroite autour de la sorcière. Je propose de réfléchir cette notion de pouvoir et tenter de cerner où les figures se joignent et se distinguent. La sorcière ouvrant sur le spirituel, ma deuxième suggestion est d’examiner où se superpose pratique artistique et spirituelle à  partir  d’une  parole d’artiste. »

Texte principal

— STARHAWK (2015 [1982]). Rêver l’obscur : Femmes, magie et politique, Paris : Cambourakis, 380 pages.
Extraits choisis : Prologue et chapitre 1 (p. 27-54)

Texte complémentaire

— COTTON, Sylvie. Le feu sacré : la pratique in spiritu, article en ligne sur Récits d’artistes : recherche sur l’expérience artistique.
Disponible en ligne ici.

 

La liste de lecture de Marie-Andrée Godin

« Ma recherche des dernières années s’est articulée autour de la figure de la sorcière, une figure que s’étaient déjà réappropriée différents groupes de libération des femmes par le passé. Ce faisant, j’ai pu rattacher ma production à certains discours féministes. Le plus souvent, ces discours étaient apparentés à un féminisme radical (considérant le patriarcat comme principale source de l’oppression) et à un féminisme marxiste (considérant le capitalisme comme principale source d’oppression). Je me suis demandé de quelles façons ceux-ci s’intégraient ou pouvaient s’intégrer à un féminisme d’aujourd’hui, principalement en regard des concepts d’intersectionnalité et de trans-inclusion. Les textes choisis ont servi de guides pour moi dans ce travail de déconstruction et de reconstruction, pour penser de nouvelles façons d’être dans le monde. »

Texte principal

— STARHAWK (2015 [1982]). Rêver l’obscur : Femmes, magie et politique, Paris : Cambourakis, 380 pages.
Extraits choisis : Chapitre 2 et 3

Textes complémentaires

— DUCELLIER, Camille (2013). Le guide pratique du féminisme divinatoire, Nantes : Joca seria, 90 pages.
Extrait choisi : Le manifeste d’ouverture
Disponible en ligne ici.

— HACHE, Émilie (éd.) (2016). Reclaim : Recueil de textes écoféministes. Paris : Cambourakis, collection Sorcières, 416 pages.
Extrait choisi : Vandana Shiva, « Étreindre les arbres », p. 183-210.

 

La liste de lecture de Massimo Guerrera

« Durant cette rencontre, j’aimerais partager quelques réflexions à partir d’un article écrit par Dzigar Kongtrul Rinpoche, portant sur les liens profonds entre la présence attentive et le travail de création : The Art of Awareness.

À partir de ce court texte et de cette filiation entre les traditions méditatives et créatives, je parlerai de quelques pratiques marginales qui ont parsemé l’histoire, dont celles des Yoginis, des sorcières et des artistes libres.

De quelle manière ces pratiquantes et ces pratiquants sont-ils parvenus à créer des espaces rituels fertiles, souvent en marge, de manière à explorer la rencontre avec soi et la nature de l’esprit — tantôt dans la présence partagée, tantôt dans la solitude de l’atelier ou de la pratique ? Ces démarches courageuses ont porté sur les oscillations sensibles de nos relations entre le monde intérieur et le monde phénoménal. En observant avec attention les perceptions et les réactions qui régissent nos ouvertures et nos fermetures, celles de notre corps et de notre esprit, pour entrer en relation avec l’autre et avec notre environnement. »

 

Texte principal

— Dzigar Kongtrül Rinpoché, « The Art of Awareness », Buddhadharma : The Practioner’s Quaterly, hiver 2009, p.38-41.
Disponible en ligne ici.

Texte complémentaire

— TRUNGPA, Chögyam (2003 [2000]). Dharma et créativité, collection Points Sagesse, Paris : Le Seuil, 240 pages.

 

* Si vous éprouvez des problèmes avec les liens pdf, veillez à utiliser les navigateurs Chrome ou Firefox.

 

Le public a accès aux listes de lecture à l’avance et aux textes en version numérique ou papier. Plusieurs titres sont disponibles à L’Euguélionne, librairie féministe, partenaire de l’activité.

Les échanges pourront se faire en français et en anglais.

Grâce à un partenariat avec les éditions esse, Verticale fera tirer parmi les participants six exemplaires de la dernière parution de la revue esse (no. 90 — Les Féminismes).

Verticale invite les familles à participer au Club. Grâce à une collaboration avec l’organisme Lis avec moi, une sélection de livres jeunesse sera mise à la disposition des participants durant les rencontres.

Le Club de lecture de Verticale est soutenu par le Programme pour les arts et les lettres de Laval 2015-2018, et par le Soutien aux projets des organismes artistiques et littéraires professionnels, du Conseil des arts et des lettres du Québec.

  

Carte

Territoires rituels et pouvoirs occultes — Le Club de lecture

Parc Rosaire-Gauthier, Boulevard Lévesque Est, Laval, QC, Canada