Pascale Théorêt-Groulx — Prends le ciel par le torse

  • Création
  • Diffusion
1 / 1
Pascale Théorêt-Groulx, Prends le ciel par le torse, 2018.

— Série d’interventions aériennes :

Dates : septembre et octobre 2018
Lieux : Avenues passantes de Laval durant les heures de pointe

N.B. Chaque intervention sera annoncée à l’avance et pourra être visionnée en direct sur une page Web mise en ligne dès septembre.

— Présentation publique :

Dates : printemps 2019
Lieu et horaire : À déterminer

T’es seule dans ta voiture, sur une route bien passante entre Laval et Montréal. C’est un cas de par choc à par choc comme on dit. Tu regardes au loin, cherchant la cause du ralentissement, mais ta vision est limitée, donc inefficace. Tu te mets à tapoter ton volant avec ton majeur et ton index et ton regard se fixe. C’est lui. L’ennui. Il s’est immiscé dans ta voiture. Tu sens ton corps s’écraser dans ton banc. Tu veux que le temps passe, plus vite. Le présent stagne. Tu plonges ton attention dans ton téléphone intelligent, avec un petit sentiment de culpabilité. 2 minutes et 37 secondes plus tard, tu relèves les yeux. Quelque chose dans le ciel capte ton attention. Tu allonges le cou et fermes les yeux légèrement pour améliorer ta mise au point rétinienne. Cette fois-ci ta vision est plus efficace. Oui, c’est bien ce que tu pensais. C’est un quadricoptère, ou plus communément appelé drone ; un engin volant développé à des fins militaires et adapté à des fins récréatives ; un jouet qui fait tripper des milliers de petits et grands à travers le monde; un générateur de selfies monumentaux. Tu es perplexe. Est-ce que la ville aurait développé une nouvelle méthode pour observer l’état des routes ? Où c’est peut-être une livraison de coke comme on en entend parler dans les journaux ? L’engin continue de descendre plus près de l’amas de voiture. Ton rythme cardiaque s’accélère. Est-ce que les autres l’ont vu ? Tu ouvres la fenêtre et entends le bruit éloigné mais tout de même perçant des hélices. Finalement, il s’immobilise. Tu le regardes avec plus d’attention et tu te rends compte que ce drone n’est pas comme les autres. Il a une mission.

« L’ennui est une étoffe grise et chaude, recouverte à l’intérieur d’une doublure de soie aux couleurs vives et chatoyantes. Quand nous rêvons, nous nous roulons dans cette étoffe. »

— Walter Benjamin

Carte

Pascale Théorêt-Groulx — Prends le ciel par le torse

Laval, QC, Canada