Programmation 2017—18 | Événement de lancement

  • Création
  • Diffusion
  • Vie associative
1 / 1

Territoires rituels et pouvoirs occultes

Date : 7 septembre 2017
Horaire :
— 16 h : Accueil et cocktail
— 17 h 30 : Présentation de la programmation
Lieu : Chalet du Parc Rosaire-Gauthier, 125, boul. Lévesque Est, Laval (Québec)

Directions (transport en commun) : À partir de la station Cartier (ligne orange), sortie Cartier, marcher en direction est sur le boulevard Cartier jusqu’à l’intersection de la rue Saint-Hubert. Traverser la rue et marcher sur le chemin du parc, le long du terrain de baseball (boul. Cartier). Environ 5 minutes.

Directions (à partir de Montréal en vélo) : Aller en direction nord-ouest sur Lajeunesse / Pont Viau. Tourner à droite sur la rue Cartier Est. Tourner à gauche sur la rue Saint-Hubert et continuer sur la rue Videl. Continuer sur le boulevard Lévesque Est. Environ 5 minutes.

Événement Facebook

 

Verticale lance sa programmation 2017—18 réunissant 4 projets hors les murs, dont une co-diffusion dans le cadre de la 6e édition de VIVA! Art action. Venez découvrir les projets à venir et faire la fête avec les artistes de la programmation, les membres du centre et l’équipe. Musique, pique-nique et surprises !

Depuis quelques années, Verticale articule ses choix artistiques autour de pratiques campées dans la réalité du territoire et de l’organisme. Cette année, dans le cadre de sa programmation régulière hors les murs 2017—18, Verticale propose aux artistes de jeter un regard oblique sur le paysage lavallois — naturel, social et/ou politique —, en le considérant sous l’angle particulier du rite et des rituels, comme vecteurs de cohésion et de singularisation communautaire, de marginalisation sociale et d’expression d’un pouvoir autarcique.

D’une telle observation du paysage, Verticale voit affleurer deux figures archétypales et métaphoriques distinctes, chacune entretenant un rapport occulte au territoire à travers un ensemble de pratiques rituelles : la sorcière et le gangster.

Liée à la terre par une ascendance d’ordre spirituel, la sorcière transgresse la norme, et survit grâce à sa force qu’elle tire d’une source surnaturelle. Insoumise et affranchie des idées matérialistes, la sorcière se solidarise et entretient l’art des rituels afin d’accomplir son culte, de manière à repenser les structures de savoir et de pouvoir.

Rattaché au territoire dans un rapport d’exploitation, le gangster infiltre la société et les institutions. Il prospère illicitement et impunément au détriment du système qui le craint et le maintient souvent pour éviter que sa menace ne le détruise de l’intérieur. Organisé et déviant, le gangster agit de façon concertée et pose les actes exigés, rationalisés, pour le maintien de son pouvoir, qu’il veut dominant.


Pour télécharger l’appel de dossiers Programmation 2017—18 (Territoires rituels et pouvoirs occultes), cliquez ici.

To read and download the english version of the call for proposals Programming 2017—18 (Occult Powers and Ritual Territories), click here.

* Si vous éprouvez des problèmes avec les liens pdf, veillez à utiliser les navigateurs Chrome ou Firefox.