Relocalisation

Depuis 2010, VCA est en processus de relocalisation. Pendant cette transition vers des installations pérennes, VCA remplit son mandat, tant régional que national, en offrant aux Lavallois ainsi qu’au public venu d’ailleurs, spécialisé ou non, une programmation accessible dans différents points d’intérêt de l’Île-Jésus — le plus souvent hors-les-murs  en investissant par l’art des espaces atypiques, situés à proximité des milieux de vie des citoyen·ne·s.

L’histoire de Verticale est marquée par une quête d’enracinement allant de pair avec son caractère, somme toute, nomade. Maintes fois relocalisé jusqu’en 2010 — année où s’entame une nouvelle orientation hors-les-murs et un projet d’immobilisation d’envergure —, le Centre a fait preuve d’une persévérance remarquable. Une persévérance qui manifeste le besoin réel d’une communauté, formée de trois générations d’artistes, de voir Verticale prendre place de manière durable et déterminante sur son territoire.

Depuis 2011, le projet de relocalisation de Verticale est porté par le Regroupement d’organismes culturels et d’artistes lavallois (ROCAL), dont VCA est un des membres fondateurs. Composé d’une quinzaine d’organismes œuvrant dans des champs artistiques divers (arts visuels, théâtre, danse, musique), le ROCAL travaille depuis à l’élaboration d’un projet d’immobilisation qui, à terme, dotera Laval de son tout premier Centre de création artistique professionnelle. Situé dans le Quadrilatère Montmorency du centre-ville de Laval, ce projet se veut la réponse à un manque flagrant d’infrastructures culturelles de niveau professionnel sur le territoire.VCA y obtiendra son propre espace de diffusion avec pignon sur rue, comprenant également deux ateliers pour les artistes lavallois.

Avancement du projet de relocalisation avec le ROCAL

2006

Actualisation de la Politique culturelle de la Ville de Laval qui s’est officiellement engagée à soutenir le développement des arts professionnels sur son territoire.

2008

La Ville de Laval procède à une importante consultation qui révèle de nombreuses lacunes quant aux infrastructures et équipements disponibles pour les organismes professionnels.

2010

La Ville de Laval propose un plan d’action qui mène à une première étude sur l’implantation d’un Centre de création artistique professionnelle et qui pose les premières assises du projet actuel.

2011

Création du ROCAL, qui s’est donné pour mission prioritaire l’établissement d’un Centre de création artistique professionnelle.

2015

Le ROCAL procède à la réalisation du plan d’affaires ainsi que du programme fonctionnel et technique (PFT) du Centre de création. Le projet est conçu de manière à devenir un réel laboratoire d’expérimentation et de recherche pour les artistes d’ici comme d’ailleurs, un lieu de synergie et de partage des ressources pour les organismes ainsi qu’un espace suscitant rencontres et échanges avec ses multiples publics.

2016

Embauche d’une équipe permanente au ROCAL qui se consacre à l’avancement du projet de relocalisation.

2020

La Ville de Laval annonce qu’elle va de l’avant avec les études d’avant-projet pour la construction d’une infrastructure culturelle majeure dans le secteur Montmorency, au cœur du centre-ville. Ce projet d’envergure réunira une bibliothèque centrale et un centre de création artistique professionnelle sous l’égide du ROCAL. Les Lavallois sont conviés à la première étape d’une démarche participative sur cette infrastructure à l’été 2020.