Campagne de sociofinancement La Chorale au Mont — L’École secondaire Mont-de-La-Salle et l’artiste Arkadi Lavoie Lachapelle

Verticale est fier de soutenir la diffusion de la campagne !

1 / 1

Contribuez à la campagne via gofundme.com/lachoraleaumont

Suivez la campagne sur Facebook et Instagram

+
Télécharger le kit média
Site Web de l’artiste
Site Web de l’École
Fondation du Mont

 

À la demande de ses élèves, l’École secondaire Mont-de-La-Salle a entamé un processus d’acquisition de l’œuvre d’art monumentale La chorale, un banc berçant de sept mètres pouvant accueillir jusqu’à 20 personnes. Pour ce faire, une campagne de sociofinancement a été mise sur pied afin de financer la construction de cette œuvre unique qui prendra place sous peu à l’entrée de l’ancienne chapelle.

L’objectif de la campagne étant d’amasser 9 250 $, l’équipe du Mont-de-La-Salle invite la population à y participer en se rendant au gofundme.com/lachoraleaumont. La Fondation Mont-de-La-Salle, fiduciaire de la campagne, a déjà reçu 3 500 $ pour aider à financer la construction de l’œuvre, remis par des instances publiques et privées. Cette campagne de sociofinancement s’ajoute aux efforts de mobilisation.

Depuis 2012, l’œuvre La chorale, conçue par l’artiste Arkadi Lavoie Lachapelle en collaboration avec l’ébéniste Gilles Rivard afin d’être mobile et démontable, se déplace d’un lieu à l’autre. En octobre 2015, l’œuvre est installée dans le hall d’entrée de l’École pour toute l’année scolaire dans le cadre d’un projet collaboratif avec Verticale — centre d’artistes.

 

Le banc a su créer un espace de vie commune qui n’existait pas avant dans l’école. C’est un objet unique, un objet symbolique pour le Mont-de-La-Salle qui participe au sentiment d’appartenance des élèves envers l’école.

— Fabrice Landry, enseignant d’arts plastiques

 


À propos de l’école Mont-de-La-Salle

Mont-de-La-Salle est une école secondaire publique située dans le quartier Laval-des-Rapides, à Laval. Plus de 1 800 élèves la fréquentent, de la première à la cinquième année du secondaire ou au sein des parcours d’adaptation scolaire. Un peu plus de 70 % des jeunes sont immigrants ou immigrantes de première ou de deuxième génération. Une proportion importante de la clientèle de l’école provient de milieux défavorisés. L’indice de milieu socio-économique de l’école est de 8 sur une échelle de 10.